Les artistes en France sous l'occupation

Cocteau, Van Dongen, Picasso, Utrillo, Maillol, Dina Vierny + bandeau Un officier allemand raconte

Les artistes en France sous l'occupation

Werner Lange a écrit ces « mémoires » avant de se pendre. Cétait un officier allemand francophile et cultivé. Les êtres
quil évoque sont des monuments de lhistoire de lart dont les chefs-doeuvre ornent les collections des plus grands musées. Mais ce sont aussi des hommes et des femmes qui collaborent avec
loccupant pour continuer à peindre, à exposer, à mieux manger tout simplement.
Le caractère captivant de ces pages réside dans lanecdotique, le quotidien, le « banal » de la vie de nos génies des arts sous
loccupation. Cest ce côté indécent, « people » presque qui rend les souvenirs de Werner Lange si uniques. Le fait que les choses soient racontées par un officier de la Propagandastaffel pétri dadmiration pour les artistes dont il doit « soccuper », donne au récit une intensité rare. Lamitié sincère qui le lie à Maillol, à Vlaminck, à Dina Vierny, ses relations intimes avec Derain, son dîner avec Picasso dans un clandé du marché noir, donnent lieu à des scènes inédites dune richesse à laquelle peu de livres dhistoire peuvent prétendre.
Le don de conteur, lacuité bienveillante du regard de ce témoin plongé dans un milieu fascinant à une époque particulièrement
dramatique de lhistoire de France, tout cela fait quon lit les « mémoires » de Werner Lange comme on regarde un
film.