Les Oiseaux de passage

« C’est un roman délicieux et poignant... Beau dans sa manière de dépeindre la résilience des personnages et de nous rappeler combien les immigrés ont apporté à l’histoire des États-Unis. Betsy Carter a brossé un portrait frappant de ce pays.
Pour tous ceux qui ont aimé Brooklyn de Colm Tóibín et Le Chant du rossignol d