Si les souvenirs sont bons

Des dissertations de philo aux tâches absurdes d’un premier CDI, il s’est joué quelques trucs dans la vie de Garance. La vingtaine. Le départ de la maison familiale, Bruxelles, les petits boulots, les fêtes. Et quelques histoires d’amour ou d’ego.

Sous forme de dates clés, Garance se remémore trois périodes de sa vie. Une décennie pendant laquelle il lui semble qu’elle a tout pris à cœur mais rien au sérieux.

Si les souvenirs sont bons, elle n’en sait rien. Mais ils sont là. Le tout étant peut-être d’arriver à se raconter l’histoire dans l’ordre.